Comment créer une signature numérique ?

Nous enregistrons automatiquement plusieurs informations dans la signature numérique:

  1. L’identité du signataire
  2. La date à laquelle le document est signé
  3. Le contenu du document. Ce contenu ne peut plus être modifié après signature

La signature numérique implique beaucoup plus de données que la signature sur papier, mais le processus ne change quasiment pas pour le signataire.

Les informations précitées confirment que le document est signé valablement sur le plan juridique et que le document n’a pas été modifié. La signature numérique est donc identique juridiquement à une signature manuscrite sur papier.

 

Comment dois-je signer?

Après lecture du document, vous avez 3 options :

  1. Retour
  2. N’accepte pas
  3. Continuer

Si vous sélectionnez Retour, vous fermez le document et quittez l’environnement. Vous pouvez ouvrir de nouveau le document au moyen du lien envoyé.

Si vous sélectionnez N’accepte pas, vous refusez le document en question et vous devez indiquer un motif de refus pour que l’expéditeur du document en soit informé.

Si vous sélectionnez Continuer, vous êtes redirigé vers la page suivante où le processus de signature aura lieu.

 

Méthodes de vérification

La signature peut être complétée de différentes manières afin de renforcer la valeur probante du processus de signature.

L’insertion d’un nom « griffonné » avec la souris ou sur un écran tactile.
La vérification par téléphone .
L’utilisation d’une identité approuvée par l’administration publique (certificat PKI, certificat professionnel).